Le participe suivi d’un infinitif

Le participe suivi d’un infinitif.

Bonjour à vous!

« Les artistes que j’ai vu? jouer… »
Faut-il accorder le Participe passé?
La réponse dans cette courte vidéo, et vous n’hésiterez plus jamais!

C’est donc très simple!

Les maisons que j’ai vu? construire.

J’ai vu quoi? construire quoi? des maisons. « Des maisons » est le COD de construire, pas de voir, donc on n’accorde pas.

Les musiciens que j’ai entendu? jouer: ici, j’ai entendu qui? les musiciens, COD d’entendre, donc on accorde, que j’ai entendus.

Vous souhaitant toute la réussite attendue dans vos projets!

Recevez mes pensées fraternelles,

Valérie, votre coach en orthographe.

Categories: Les accords du verbe

Si ou s’y ?

Si ou s’y ?

Bonjour à vous!

Comment ne plus hésiter au moment d’écrire: si ou s’y?
La réponse dans cette courte vidéo!

  1. On remplace tout d’abord le mot par tellement: si c’est possible, on écrit Si.
  2. On remplace ensuite par « au cas où »: si le sens est correct, on écrit aussi Si.
  3. Enfin si le mot remplace un groupe qui commence par « à », il faut écrire S’y.

Exemples:

  1. Son café est tellement chaud : SI chaud.
  2. Au cas où tu es à l’heure: Si tu es à l’heure.
  3. Il se brûle les lèvres à son café: il s’y brûle les lèvres.

Encore une règle toute simple, non?

Portez-vous bien et à très bientôt,

Valérie, votre coach en orthographe.

Enregistrer

Enregistrer

Categories: Les homonymes

C’est ou s’est ?

C’est ou s’est ?

Comment décider de l’orthographe de ces mots qui à l’oral, se prononcent de la même façon?

Vous trouverez la solution dans la vidéo qui suit:

Il s’agit donc dans un premier temps de remplacer le mot par « cette chose » ou « cela ».

Si la transformation est possible, alors j’écris « c’est »

Exemple: C’est réussi ⇒ cette chose est réussie.

S’il s’agit d’un verbe pronominal conjugué au passé composé, alors j’écris « s’est »

Exemple: Il s’est lavé.

Pour se rafraîchir la mémoire à propos des pronoms réfléchis….

Il suffit d’appliquer cette règle et plus jamais d’erreurs!

Vous adressant mes pensées fraternelles,

Valérie, votre coach en orthographe

Enregistrer

Categories: Les homonymes

U ou UT ?

U ou UT ?

Bonjour à vous,

Lorsqu’un verbe se termine par le son « u », quand faut-il mettre un « t »?
Cette vidéo vous aidera à y voir plus clair…

La règle est donc très simple!

Je tente de mettre le verbe à l’imparfait:

  1. Si c’est impossible, je n’ajoute rien. Exemple: Nathalie a bu(buvait?) son café…  Impossible, donc BU.
  2. Si c’est possible, j’ajoute un « t ». Exemple: Nathalie buvait son café, c’est possible, donc Nathalie BUT son café.
  3. Attention, lorsque le verbe ne prend pas de « t », il s’agit d’un participe passé, qui s’accorde donc.

Pour se rappeler comment repérer un participe passé:

Pour se rappeler comment l’accorder:

Voilà!

Je vous souhaite beaucoup de réussite,

A très bientôt,

Valérie, votre coach en orthographe.

Enregistrer

Categories: Les accords du verbe, Uncategorized

Le pronom réfléchi

Le pronom réfléchi

Qu’est-ce qu’un pronom réfléchi?
En quoi se distingue-t-il du pronom personnel?
La réponse en images pour ne pas hésiter à l’employer….

Tout d’abord, comparons ces deux phrases:

(1) Jean lave la voiture ⇒ il la lave.

(2) Jean se lave.

Dans la phrase (1), l’action se porte sur une autre réalité que le sujet, ici la voiture.

Tandis que dans la phrase (2), l’action porte sur le sujet, comme si elle se réfléchissait dans un miroir.

SE est donc un pronom réfléchi.

Les autres pronoms réfléchis suivent la conjugaison: je me lave, tu te laves, il se lave, nous nous lavons, vous vous lavez, ils se lavent.

En conclusion, encore une notion finalement très simple!

Je vous souhaite pour finir  beaucoup de réussite dans tout ce que vous entreprendrez,

A très bientôt,

Valérie, votre coach en orthographe.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Categories: Le nom

Quoique ou quoi que ?

Quoique ou quoi que ?

Doit-on écrire « quoique » en un ou deux mots?

La réponse dans la vidéo qui suit:

Le test est encore une fois fort simple:

  • Si je peux le remplacer par « bien que« , alors on écrit « quoique«  en un seul mot.
  • En revanche, si c’est impossible, on écrit « quoi que » en deux mots, dans ce cas, on peut remplacer l’expression par « quelle que soit la chose que« …

Encore une règle finalement très simple!

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans tout ce que vous entreprendrez,

A très bientôt,

Snapshot_3

Valérie, votre coach en orthographe.

Enregistrer

Categories: Les homonymes, Uncategorized

i ou it ?

i ou it ?

Comment choisir entre i ou it à la fin d’un verbe?
Cette courte vidéo vous permettra de ne plus hésiter…

La règle est donc toute simple:

On remplace le verbe en « i » par sa forme conjuguée à l’imparfait:

  • Si la phrase reste correcte, c’est qu’il fallait terminer par « it »: Le traiteur fournit (fournissait) le repas).
  • Si la phrase est impossible, c’est qu’il fallait terminer par « i »: Le repas fourni (fournissait)par le traiteur était délicieux.
  • Attention, dans ce dernier cas, il s’agit du participe passé, qui s’accorde comme un adjectif avec le mot auquel il se rapporte: la pâtisserie fournie.

Et voilà, c’est tout simple!

Surtout portez-vous bien, et à très bientôt,

miniature-euio

Valérie, votre coach en orthographe.

 

Categories: Les accords du verbe, Uncategorized

Les noms en « euil »

Les noms en « euil »

Comment écrire les mots qui se terminent par le son « euil »?

Cette vidéo vous explique tout cela:

La règle générale est donc:

  1. Pour les noms masculins, EUIL (un fauteuil, le seuil…)
  2. Pour le nom féminin feuille, EUILLE, ainsi que pour ses composés, même s’ils sont masculins (un chèvre-feuille)
  3. Les noms comme orgueil ou accueil prennent le « u » juste après la consonne, afin de préserver sa prononciation.
  4. Le mot œil et ses composés ne prennent pas de « u »

Vous voilà donc prêt à écrire sans hésitation!

A très bientôt,

miniature-euio

Valérie, votre coach en orthographe.

 

 

Enregistrer

Categories: Le nom

Le féminin des noms

Le féminin des nom

Comment transformer un nom masculin en un nom féminin ?

En ajoutant un « e », mais pas seulement…
Cette vidéo résume les autres cas de figure … afin de ne plus jamais hésiter!

La règle générale est donc d’ajouter un « e »: un étudiant, une étudiante.

Il existe d’autres particularités, dont voici les plus courantes:

  • Certains mots doublent leur dernière consonne: un lycéen, une lycéenne.
  • Les noms en « ier » passent en « ière »: un hôtelier, une hôtelière.
  • La plupart des noms en « eur » deviennent « euse »: un contrôleur, une contrôleuse.
  • Certains ont toutefois leur féminin en « trice »: un directeur, une directrice.
  • Certains noms en  en « e » au masculin deviennent « esse » au féminin: un prince, une princesse…

Enfin certains mots n’ont pas de féminin, c’est un autre mot totalement différent qui convient: un cheval, une jument.

En cas de doute, le plus sûr est de consulter le dictionnaire!

J’espère que tout est clair pour vous,

Portez vous bien et à très bientôt!

instantané_001

Valérie, votre coach en orthographe.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Categories: Le nom

Le groupe nominal

Le groupe nominal

Comment reconnaître le groupe nominal ?

Quels sont les éléments qui le composent?

Vous trouverez une mise à jour de vos connaissances dans la vidéo qui suit…

Le groupe nominal est donc un groupe de mots organisé autour d’un NOM.

Il est composé du nom et de son déterminant, auxquels il est possible d’ajouter des expansions pour l’enrichir et préciser le sens du nom.

Trois types d’expansions sont possibles:

  1. Un adjectif: un joli jardin
  2. Un autre groupe nominal: le jardin de mon voisin.
  3. Une proposition subordonnée relative: le jardin qui est inondé.

Remarque: on peut cumuler les expansions du nom: le joli jardin de mon voisin, qui est inondé.

Le groupe nominal n’est donc plus un problème pour vous à présent!

A très bientôt,

Snapshot_3

Valérie, votre coach en orthographe.

 

Enregistrer

Categories: 1 Autour du nom